L’annonce n’est pas passée inaperçue et des bruits de couloirs couraient depuis quelques semaines. En 2018, Facebook va diviser son fil d’actualités en deux parties : les marques et les amis.

Dans un message du 12 janvier, Mark Zuckerberg l’annonce ainsi : les contenus de nos amis, de notre famille et des groupes que nous suivons seront largement privilégiés aux contenus des pages.

Je vous propose quelques passages significatifs traduits du texte de Zuckerberg.

« L’un de nos grands sujets pour 2018 est de prendre garde à ce que le temps que nous passons tous sur Facebook ne soit pas du temps perdu.
Facebook est là pour aider les personnes à rester connectées et pour nous rapprocher des gens qui comptent pour nous. C’est pour cela que nous avons toujours mis les amis et la famille au cœur de l’expérience. Des recherches montrent que renforcer nos relations améliore notre bien-être et notre bonheur.
« 

On comprend d’emblée ce que Facebook va nous annoncer : la connexion entre les personnes est son nouvel objectif.
Rappelons qu’au fil des années, ce réseau social s’est positionné comme un véritable outil de publicité pour les marques.
98% des revenus de l’entreprise Facebook est généré grâce aux Facebook Ads, les publicités que les marques affichent dans le fil d’actualités ou sur la colonne de droite :

Pubicités Facebook

Outre ces publicités payantes, les marques peuvent bien sûr avoir une Page Facebook, sur laquelle elles publient du contenu les concernant. Ce sont donc plutôt ces pages qui seront pénalisées, puisque le contenu est organique, c’est à dire que les marques n’ont pas besoin de payer Facebook pour l’afficher…

« La vidéo et autres contenus publics ont explosés sur Facebook ces dernières années. Depuis qu’il y a davantage de contenu public que de posts de vos amis et de votre famille, l’équilibre du fil d’actualités a penché en défaveur de la plus importante mission de Facebook : nous aider à nous connecter à chacun. »

« Je suis en train de faire évoluer l’objectif de nos équipes produit qui était de vous aider à trouver du contenu intéressant pour vous, vers plus d’interactions sociales enrichissantes. »

Nous avons tous remarqué que le contenu bullshit s’est intensifié sur Facebook : « Tag tes amis… », « Like si toi aussi… », « Top des fails 2017 » etc. A priori, les évolutions du réseau social iront dans le bon sens pour ses utilisateurs : nous afficher plus de contenu intéressant, partagé par nos amis et notre famille (et donc normalement des personnes dont nos centres d’intérêt sont proches).

« Nous avons commencé les changements dans cette direction l’année dernière, mais il va falloir des mois pour que ce nouvel objectif soit visible sur tous nos produits. Les premiers changements seront visibles sur le fil d’actualités, où vous pouvez vous attendre à voir plus de contenus de vos amis, famille et groupes.« 

Bon, voilà, c’est clair : moins d’actualités de pages sur le fil d’actualités. Par contre, élément intéressant à noter : les groupes ne pâtiront pas de ce changement. Beaucoup de marques se posent dont la question de créer un groupe associé à leur page (cette option est possible depuis votre page Facebook), afin de continuer à toucher du monde.

« Vous verrez moins de contenus publics publiés par les entreprises, les marques et les médias. Et le contenu public que vous continuerez de voir sera basé sur les mêmes objectifs : encourager les interactions enrichissantes entre les gens. »

Vous l’aurez compris, le gros problème qui va se poser pour les pages Facebook sera de continuer à être visibles. Selon les rumeurs, le fil d’actualités sera séparé en deux : le fil par défaut dédié à vos amis, votre famille et vos groupes, et un fil d’actualités secondaire dédié au publication organiques des marques. A priori, pour que les publications des marques soient affichées dans le fil d’actualités par défaut, il faudra sponsoriser les publications.

 

 

Attendons de voir comment se développe la stratégie de Facebook, mais voici d’ores et déjà quelques conseils :

  • Si votre activité s’y prête, créez un groupe Facebook en complément de votre page et commencez à l’animer dès maintenant.
  • Prévoyez un budget de Facebook Ads pour 2018 selon vos objectifs (trafic vers un site web, engagement sur les publications, téléchargement d’une application, récupération d’adresses mail, vues de vidéos…).
  • Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ! C’est le moment de vous développer sur d’autres réseaux : Instagram (qui connaitra probablement le même sort que Facebook dans quelques temps, ne nous leurrons pas), Twitter, Pinterest, Snapchat, Linkedin…
  • Contactez-moi, ou un.e autre CM freelance pour étudier ce qui s’adapte le mieux à votre cas 😏

Louison Grouard

Laisser un commentaire

Recevez mes articles et coachings

Inscrivez-vous pour recevoir tous mes conseils et améliorer votre communication sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat...

Ces informations ne seront pas divulguées à un tiers